Mary Mc’h

Mary Calloc’h présente au Mai pictural

Publié le par Frédérique Canals .
Mary Calloc’h présente au Mai pictural
Mary Calloc’h fera une performance de street art en public demain soir. photo F. C.

Canals Frédérique

Impossible de déplacer l’art urbain dans une galerie. Pourtant, cette année, le Mai pictural va créer une enclave dans l’espace, la Halle aux grains et le temps, toute la semaine, dédiée à cet art. L’Office tyrossais de la culture et Cap’art Asso ont ensemble concocté pour 2011 une édition particulière, inattendue et innovante. Elle intéressera un large public et notamment les plus jeunes. Une classe de CM2 de l’école qui a travaillé avec son enseignante, Émilie et la peintre tyrossaise Paulette Cambérabéro, exposera ses réalisations d’art de rue. À côté, d’autres artistes plus reconnus, rassemblés pour leur talent et leur message commun, François Laborde, Mary Calloc’h, Philippe Belair.

Exposition et film C’est un nouveau Mai pictural cette année, un tout cohérent et complet. Car il va y avoir l’exposition « Expressions urbaines » toute la semaine mais aussi une performance de Mary Calloc’h et la projection du film du plus grand illustrateur de l’art urbain : Bansky, « Faites le mur ».

Afin que la création soit plus vivante encore, Mary, artiste multi-disciplinaire, créera une œuvre en direct, en dessinant devant le public à 20 heures, demain. Cette semaine, elle était déjà en train de préparer ses pièces peintes, découpées. On en dira seulement que la démarche de Mary Calloc’h est partie d’une encyclopédie d’électricité, des dessins de circuits, de pièces mécaniques minuscules qui sont le sujet auquel la peintre donne vie. Elle aime les livres d’outils, le changement d’échelle, ôter la fonction pratique, jouer sur la forme, l’anatomie, l’absurdité parfois, le détournement d’objets et toujours l’humour. Elle en fait son monde. Ce travail est pour Mary tout nouveau, juste pour cette expo. Le street art lui va bien dans le sens où la spontanéité, le don de la peinture découpée et encollée et le contact avec le public sont des ouvertures.

C’est une chance que cette artiste venue du nord soit présente : elle vit à Capbreton depuis mai dernier. Les premiers éléments produits sont à eux seuls une excellente raison de se déplacer pour contempler le travail des artistes. Une manière aussi de (re)découvrir son monde.

Exposition ouverte à partir de demain, 19 h jusqu’au vendredi 20 mai à 17 h, à la Halle aux grains (mairie). Entrée libre. Vernissage demain soir à 19 h, ensuite performance de Mary Calloc’h à 20 h et projection à 21 h.

A Vendre 1800 E

Publiée par Mary Mch sur Dimanche 3 septembre 2017

 

https://www.facebook.com/m.macculloch.5

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *